Normal view MARC view
Le coupe-ongles : le jour où ils l'ont confisqué à mon fils, j'ai compris que c'était grave / Stéphane AlexandreAuteur principal: Alexandre, Stéphane, 19..-...., AuteurPublication : les Arènes, 2011Description : 232 p. ; 22 cmISBN: 9782352041337.Résumé: " Un Français sur cent est atteint de schizophrénie, une maladie dont on ne guérit pas. Cette statistique, je m'en foutais, comme tout le monde... Mon fils Nicolas a été fauché à 19 ans. Quand j'ai réalisé ce qui se passait, il était trop tard, sa mère l'avait fait interner, elle n'avait pas le choix. Je n'ai rien vu venir. Comment ce blondinet brillant a-t-il pu devenir un fantôme assommé de neuroleptiques ? C'est cette histoire que j'ai voulu raconter. Elle est violente, crue, injuste peut-être. Mais tout est vrai. Tout a commencé en février par un coup de téléphone et s'est poursuivi dans un endroit où je n'aurais jamais cru devoir mettre les pieds : le service fermé d'un grand hôpital psychiatrique. Ce récit est une véritable saga, avec des rebondissements, des mystères, des bons et des méchants. Cette aventure dont je me serais bien passé, j'ai voulu la raconter comme un roman. Je ne suis pas sûr de toujours comprendre mon fils, mais j'ai décidé de l'aimer tel qu'il est. Et ce n'est pas toujours simple ". .Sujet : Schizophrénie ; Témoignage ; Schizophrénie chez l'enfant ; Récits personnels ; Hospitalisation psychiatrique sans consentement ; Récits personnels ; Pères et fils ; Récits personnels
Home library Call number Status Notes Date due Barcode
1- Médiathèque d'Ambérieu
Etage
363 ALE (Browse shelf) Checked out Coup de coeur 10/11/2021 0298881004

" Un Français sur cent est atteint de schizophrénie, une maladie dont on ne guérit pas. Cette statistique, je m'en foutais, comme tout le monde... Mon fils Nicolas a été fauché à 19 ans. Quand j'ai réalisé ce qui se passait, il était trop tard, sa mère l'avait fait interner, elle n'avait pas le choix. Je n'ai rien vu venir. Comment ce blondinet brillant a-t-il pu devenir un fantôme assommé de neuroleptiques ? C'est cette histoire que j'ai voulu raconter. Elle est violente, crue, injuste peut-être. Mais tout est vrai. Tout a commencé en février par un coup de téléphone et s'est poursuivi dans un endroit où je n'aurais jamais cru devoir mettre les pieds : le service fermé d'un grand hôpital psychiatrique. Ce récit est une véritable saga, avec des rebondissements, des mystères, des bons et des méchants. Cette aventure dont je me serais bien passé, j'ai voulu la raconter comme un roman. Je ne suis pas sûr de toujours comprendre mon fils, mais j'ai décidé de l'aimer tel qu'il est. Et ce n'est pas toujours simple ".

Médiathèque La Grenette
10 rue Amédée Bonnet
01500 Ambérieu-en-Bugey
04 74 38 37 31
mediatheque @ ville-amberieu.fr
Horaires d'ouverture
Mardi : 15h30 - 18h30
Mercredi : 9h30 - 12h30 | 13h30 - 18h
Vendredi : 15h30 - 18h30
Samedi : 9h30 - 12h30