Normal view MARC view
Cinq deuils de guerre : 1914-1918 / Stéphane Audoin-RouzeauAuteur principal: Audoin-Rouzeau, StéphanePublication : Éd. Noesis, 2001Description : 260 p. ; 23 cmISBN: 2-911606-83-3.Résumé: Entre 1914 et 1918, la Grande Guerre a fauché près de dix millions d'Européens. La mort de masse fut souvent une mort sans sépulture, privant les survivants du corps de ceux qu'ils avaient aimés. Ainsi la Première Guerre mondiale a-t-elle souvent suscité des deuils interminables, dont la trace n'est pas effacée aujourd'hui encore, plus de quatre-vingts ans après la fin des combats. Cette dimension intime de la perte nous est peu connue et les rares destins individuels que l'on puisse vraiment restituer laissent apparaître que chaque deuil fut unique. Il y eut autant de deuils de guerre - tous irréductiblement différents - qu'il y eut de veuves, d'orphelins, de parents, d'amis composant les cercles de deuils. Ces cinq récits de vies endeuillées dévoilent la spirale de douleur qui se noua autour de chaque mort à la guerre. Ils renvoient aux portraits jaunis conservés dans nos familles, au souvenir des femmes vêtues de noir, à une mémoire de la souffrance pudiquement enfouie : la nôtre. .Sujet : première guerre mondiale ; 1914-1918 ; Militaires morts à la guerre ; France ; 1900-1945 ; Biographies ; Guerre mondiale (1914-1918) ; Pertes ; France ; Récits personnels français ; Deuil
Home library Call number Status Date due Barcode
1- Médiathèque d'Ambérieu
Réserve
848 AUD (Browse shelf) Available 0070071004

Entre 1914 et 1918, la Grande Guerre a fauché près de dix millions d'Européens. La mort de masse fut souvent une mort sans sépulture, privant les survivants du corps de ceux qu'ils avaient aimés. Ainsi la Première Guerre mondiale a-t-elle souvent suscité des deuils interminables, dont la trace n'est pas effacée aujourd'hui encore, plus de quatre-vingts ans après la fin des combats. Cette dimension intime de la perte nous est peu connue et les rares destins individuels que l'on puisse vraiment restituer laissent apparaître que chaque deuil fut unique. Il y eut autant de deuils de guerre - tous irréductiblement différents - qu'il y eut de veuves, d'orphelins, de parents, d'amis composant les cercles de deuils. Ces cinq récits de vies endeuillées dévoilent la spirale de douleur qui se noua autour de chaque mort à la guerre. Ils renvoient aux portraits jaunis conservés dans nos familles, au souvenir des femmes vêtues de noir, à une mémoire de la souffrance pudiquement enfouie : la nôtre.

Médiathèque La Grenette
10 rue Amédée Bonnet
01500 Ambérieu-en-Bugey
04 74 38 37 31
mediatheque @ mairie-amberieuenbugey.fr
Horaires d'ouverture
Mardi : 15h30 - 18h30
Mercredi : 9h30 - 12h30 | 13h30 - 18h
Vendredi : 15h30 - 18h30
Samedi : 9h30 - 12h30